CalendrierFAQRechercherMembresGroupesAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
Message
 

 Andreas ◄ This story is about friendship

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur


 
 


Avatar : Dylan Sprayberry
Métier : Lycéen
Messages : 53
Date d'inscription : 19/06/2016
Cors : 30

MessageSujet: Andreas ◄ This story is about friendship   Dim 19 Juin - 3:58


Andreas Eversson-Mands
"Run this town"
 

Bonjour ou bonsoir, chers compatriotes piégés. Mon nom à moi, c'est Andreas Eversson-Mands ! Je suis né le 12 octobre à Viennes, en Autriche. Je suis un jeune gameur de 20 ans. Je suis hétéro et actuellement célibataire mais pas tout à fait l'esprit tranquille. On me dit souvent que je ressemble à Dylan Sprayberry.. PJe fais partie du groupe Tirer son épingle.


anecdotes
Quand il était petit, il voulait devenir chirurgien mais cette envie lui est passe avec l'âge ♠ Son père a toujours été son modèle, un héros courageux qui travaillait durant des jours entiers non-stop ♠ Andreas a toujours considéré Isaac, son meilleur ami, comme un frère ♠ L'amitié est une valeur aussi importante que la famille à ses yeux ♠ Sa bande de potes et lui, c'était un peu les Razmokets dans le genre petites têtes toujours ensemble ♠ Il a toujours été fasciné par le ciel, les étoiles, les planètes et le cosmos ♠ Brillant, on l'a souvent traité d'intello mais ça lui passait au-dessus de la tête ♠ Pas très doué avec les filles, il n'a eu que deux copines jusqu'à aujourd'hui ♠ Olivia est son amie d'enfance mais il l'aime plus que comme une amie ♠ Depuis son arrivée dans le jeu, il n'a pas osé quitter ses amis d'une semelle de peur d'en perdre un ♠ Il croit dur comme fer que mourir in game équivaut à mourir IRL ♠ Il était étudiant en ingénieurie aéronautique à l'université de Viennes.
caractère
Sociable - Loyal - Fidèle - Dévoué - Immature - Surdoué - Sympa - Évite le conflit en général - Sérieux - Décontracté - Ouvert d'esprit - Curieux - Râleur - Peureux par moments - Dépendant de ses proches - Sensible - Honnête - Fan de technologies modernes - Timide avec les filles - Maladroit - Bavard.

on ne change pas le passé
Ses doigts posés sur la fenêtre, son souffle chaud créant des buées dans laquelle il dessinait en souriant. Dans son dos, le sapin clignotait de mille feux. Une senteur alléchante embauma la pièce, attrapant le gamin par l’estomac et le tirant jusqu’à la table familiale. Autour de celle-ci, ses parents étaient déjà assis. Ils observèrent avec une tendresse infinie, le petit bonhomme gravir la chaise et s’assoir en indien sur celle-ci. C’était leur premier Noël ensemble, la première année où le paternel avait le temps de se joindre à eux. Personne ne l’en blâmait cependant, son restaurant était de renommée mondiale et les périodes de fin d’année étaient les plus prisées dans ce secteur.

Andreas trépignait d’impatience de goûter à cette magnifique dinde bien dodue que son papa avait préparée pour eux. Les couverts cliquetèrent et le repas débuta. Quelques chants de Noël retentissaient en provenance de la cuisine, sa maman ne pouvait s’empêcher d’en écouter tous les jours durant les périodes de fêtes de fin d’année. La gourmandise du petit garçon était totalement apaisée, ces mets délicieux le laissaient sans voix. La saveur de la sauce glissant sur son palais et emplissant sa bouche d’arômes sucrés salés associée à la texture tendre et agréable de la viande. Andreas ne trouvait même plus le temps de parler tant il se régalait.

Quand le plat fut terminé, la petite famille alla s’assoir sur le canapé. L’heure des cadeaux approchait et Andreas trépignait. Pour la première fois, son papa allait ouvrir le cadeau qu’il lui avait fait sous ses yeux. Le gamin ne put tenir jusqu’à minuit, trop impatient de voir la réaction de l’homme. Il captura le cadeau et se hissa sur les genoux de son père puis le lui tendit en souriant de toutes ses dents. Le patriarche déballa alors et découvrit une boule à neige, idée qu’Andreas avait eue mais bien évidemment que sa maman avait été acheter en son nom.

Le visage de son papa s’illumina d’un sourire bienveillant, attendri et chaleureux. Andreas sauta à son cou tandis que son paternel le remerciait et l’enlaçait tendrement. Le petit se mit alors à bâiller, se lova contre le torse de son géniteur et ferma les paupières. Andy se disait que quelques secondes suffiraient à le remettre d’aplomb, que s’il faisait une toute petite sieste, il serait prêt à accueillir le Père Noël. Sauf que son sommeil fut bien plus lourd qu’il ne l’avait cru. Cette nuit, il fut bordé par ses deux parents et un sentiment de plénitude l’accompagna tout le long de ses rêveries.

2

La chambre était dans un état lamentable. Les peluches étaient éparpillées dans tous les sens, certaines avaient été éventrées et de la mousse blanche en sortait en grande quantité. Des chaussettes traînaient sous le lit, sur les draps et sur les meubles. Des ballons côtoyaient des robots, des dinosaures, des playmobils et des figurines. Et puis, il y avait ces deux petites têtes. Deux gamins assis par terre qui tenaient entre leurs mains des manettes de jeux vidéo. Sur l’écran, des petites voitures colorées se succédaient et s’envoyaient des obstacles.

Andreas tendit le pied et poussa son meilleur ami pour le déstabiliser et lui faire perdre la course. Aussitôt, Isaac bondit et jeta sa manette. Il était furieux, il détestait perdre et encore plus quand ce n’était pas à la loyale ! Il attrapa son épée en plastique et pointa le visage d’Andy avec celle-ci. D’un ton solennel, il déclara :

- Tu veux te battre ?

Andy attrapa son bouclier qui traînait en-dessous du lit et les deux gamins se livrèrent bataille. Ils se lancèrent des peluches, des petits jouets passant à leur portée puis s’échangèrent quelques coups d’épée et de bouclier. Isaac bondit du lit et frappa du plat de l’épée en plastique sur le crâne d’Andreas. Celui-ci lâcha son bouclier et sa lèvre inférieure se mit à trembler fortement. Tout à coup, il se mit à pleurer à chaudes larmes, poussant des hurlements comme un chiot dont on aurait écrasé la queue. Isaac s’approcha et lui tapota gentiment l’épaule.

- Désolé, Andy, je voulais pas te faire mal ! Tu le sais, hein ? Allez, pleure pas !

La porte s’ouvrit et la silhouette de sa maman apparut. Andreas cessa tout de suite de pleurer et regretta d’avoir alarmé sa génitrice. Celle-ci découvrit l’état de la pièce. Furieuse, elle cessa la tête et ordonna aux deux enfants de tout ranger et vite car si ce n’était pas fait, elle les privait de console pour le reste de week-end ainsi que de dessert ! Sans bien sûr oublier de prévenir les parents d’Isaac pour qu’eux aussi, les punissent quand ils iraient chez lui.

En râlant allègrement, les deux garçons commencèrent à ranger le désordre monstrueux qu’ils avaient mis. Quand ce fut fait, ils s’assirent l’un en face de l’autre en indien et se promirent de toujours s’entraider. Qu’importe la tâche à affronter, qu’importe l’ennemi à combattre, ils seraient toujours là pour défendre les arrières de l’autre.

3

La fin des cours venait de sonner. Isaac sortit de sa classe, Andreas l’attendait déjà dehors. Ils quittèrent le lycée ensemble puis allèrent attendre au parc pour que les autres arrivent. Olivia fut la première, c’était elle qui habitait le plus près du parc. Cali et Eden, les jumeaux, arrivèrent en dernier. Les adolescents s’assirent en cercle dans l’herbe et commencèrent à discuter. Isaac sortit une cigarette dont il tira quelques taffes et qu’il passa ensuite à Cali et Eden qui en réclamait un peu. Leïla les observait en souriant et en levant les yeux au ciel. Andy s’était allongé sur le dos, observant les nuages qui défilaient.

L’année s’achevait, cela faisaient trois ans qu’ils formaient un groupe soudé. Ils ne se quittaient quasiment jamais pour ainsi dire. En journée, ils passaient presque tous leurs cours ensemble et lorsque le lycée sonnait la fin du supplice, ils rentraient jouer en ligne et se retrouvaient par écrans interposé. Souvent, ils se faisaient aussi des soirées pizzas et films ou jeux vidéo chez l’un ou chez l’autre. Seule Olivia ne pouvait pas les accueillir chez elle car ses parents détestaient le fait qu’elle soit une gameuse. Pour eux, ce n’était pas le rôle d’une fille.

Après avoir refait le monde durant toute la fin d’aprem, le groupe se releva. Ce soir, ils dormiraient tous chez Isaac car c’était vendredi et que le vendredi, c’était soirée entre potes. Dans quelques semaines, ils en auraient fini avec le lycée. Ils entreraient ensuite à l’université mais Andreas était confiant. Jamais il ne perdrait de vue ses amis, ceux qui l’avaient toujours soutenu et qu’il aimait comme des frères et sœurs.

4

La file était immense. Heureusement qu’Isaac avait eu l’idée de faire du camping devant l’entrée du magasin. Eden s’était moqué de lui, à la base. Elle pensait que c’était idiot de faire ça pour un jeu ! Sauf que quand ils avaient commencé à voir les masses de gens venant pour en obtenir un, ils avaient réalisé l’ampleur du phénomène.

Andreas avait détesté la cohue horrible. Des inconnus l’avaient bousculé, on lui avait marché sur les pieds et il avait été griffé par des gens qui tentaient de lui arracher le Sword Art Online qu’il avait entre les mains. Pire que des fauves affamés libérés de leur cage ! Le groupe d’amis se retrouva à l’extérieur du magasin, chacun ayant obtenu un SOA au prix de nombreux efforts. Ils comparèrent alors leurs blessures. Isaac s’était littéralement battus avec un homme qui lui avait mis un coup pour passer en premier. Il avait un œil gonflé mais souriait à pleines dents d’avoir massacré ce bouffon. Olivia avait reçu un coup de coude dans les côtes, elle n’avait pas hésité à gifler l’auteur du coup. Cali et Eden avaient fonctionné en binôme, lui avait repoussé les gens pendant qu’elle attrapait deux exemplaires.

Ils retournèrent tous tester ce fameux jeu. Ils optèrent pour la chambre de Cali et Eden car elle était la plus grande de tout le groupe. Ils s’installèrent confortablement. Cali, Eden et Olivia sur le grand lit king size et Andreas et Isaac sur le matelas gonflable. Ils placèrent le NerveGear sur leur tête et fermèrent les paupières. Tout à coup, Sword Art Online était à eux. À moins que ça ne soit l’inverse ...


derrière l'écran
C'est de nouveau moi !!!  What a Face   Votre cher fonda qui n'a pas pu résister bien longtemps à ces foules d'idées de personnages qui se bousculaient dans sa petite tête.      Pour plus d'infos => CF fiche de Raphaël.


fiche by Anthemis.
crédits gifs & icon ;; tumblr & chester.



Dernière édition par Andreas Eversson-Mands le Dim 19 Juin - 7:57, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 
 


Avatar : Jenna-Louise Coleman
Métier : Architecte
Famille : Hors du jeux, elle a trois sœur qui, elle l'espère, se tiennent loin de ce jeu.
Age : 32
Messages : 55
Date d'inscription : 01/06/2016
Cors : 143

MessageSujet: Re: Andreas ◄ This story is about friendship   Dim 19 Juin - 7:16

RE-BIENVENU AVEC TON NOUVEAU PERSONNAGE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 
 


Avatar : Im Jin Ah (Nana)
Métier : Aucun job (ancienne hikikomori)
Famille : Ses deux parents s'inquiétant pour elle IRL, et un frère qu'elle espère ne pas trouver à Aincrad ...
Messages : 54
Date d'inscription : 21/03/2016
Cors : 53

MessageSujet: Re: Andreas ◄ This story is about friendship   Dim 19 Juin - 7:27

Mouhahaha ça ne m'étonne pas que tu ai craqué hihi

Rebiiiiiiienvenue et bon courage pour ta nouvelle fiche

_________________


❝HUMMINGBIRD HEARTBEAT❞
Even the seasons change, Our love still stays the same, You give
me the hummingbird heartbeat, Spread my wings and make me fly,
The taste of your honey is so sweet, I see the sun rise in your eyes,
your eyes, We've got a future full of blue skies, blue skies ● Katy Perry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 
 


Avatar : Dylan Sprayberry
Métier : Lycéen
Messages : 53
Date d'inscription : 19/06/2016
Cors : 30

MessageSujet: Re: Andreas ◄ This story is about friendship   Dim 19 Juin - 7:47


Amanda : Merci j'ai hâte de le jouer ce nouveau petit !

Arisu : Tu me connais ... je suis faible comme diraient certaines personnes *lance un regard en coin à Astrid par-delà les fiches*

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Andreas ◄ This story is about friendship   Aujourd'hui à 1:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Andreas ◄ This story is about friendship
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toy Story
» Arq, d'andreas, vos avis ?
» Toy Story 3
» Belleville Story de Malherbe et Perriot
» Zigzag tour (Toy story playland Toon studios)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Be a part of History :: Create your avatar :: Select your avatar :: Now and forever, you're mine-
Sauter vers: